vendredi 21 novembre 2008

L'auto electrique


Je peux lui répondre: non. L'auto électrique n'a rien à voir avec l'économie. 
Le fait qu'il n'y ait pas encore d'auto électrique grand-public n'est nullement la faute de l'économie, et encore moins d'une conspiration des pétrolières et/ou producteurs automobiles qui achèteraient les bonnes idées en la matière pour les étouffer et continuer de vendre du pétrole ou des autos au pétrole. 



Le problème de l'auto électrique en est un de technologie et non d'économie. La technologie n'est juste pas encore au point à plusieurs niveaux. 

Le principal problème à mon avis en est un d'accumulateur: les batteries. Bien que l'industrie des batteries fasse de son mieux, aucune technologie n'est encore satisfaisante. Vous n'avez qu'à regarder n'importe quelle pile rechargeable présentement: elle sont énormément dispendieuses, elles ont une durée de vie très limitée ( ex: votre portable qui avait une autonomie de 4 heures lorsque vous l'avez acheté mais qui maintenant crie famine au bout de moins d'une heure ! ) et surprise, elles sont extrêmement polluantes, pleines de métaux lourds de toute sortes.

Vous imaginez le casse-tête écologique avec quelques millions de voitures utilisant de telles batteries ayant un durée de vie de moins de 5 ans ?
C'est d'ailleurs à cause des batteries que je trouve que l'hydrogène est une meilleure alternative que l'électrique.

Le moteur électrique lui me semble assez au point pour un utilisation de masse. 
Oui il y a bien le fameux roue-moteur. Cette fameuse technologie qu'ici au Québec on s'imagine est l'idée unique du génie d'Hydro-Quebec (...) et qui a été étouffée par des méchants...
Rien n'est plus loin de la vérité. Plusieurs ont essayés cette technologie dans le monde et bien que celle-ci semble fonctionner sur des prototypes, elle ne s'est jamais avérée rentable. 
Deux problèmes majeurs: il faut synchroniser ses 2 ( ou 4 ) moteurs. Ce n'est pas un problème insurmontable mais c'est plus coûteux.
Le deuxième problème: deux ( ou 4 ) moteurs c'est bien mieux, mais juste quand on exclus la question du coût !
Donc, un seul moteur...

La question est: est-ce que l'auto électrique est présentement une technologie viable pour la production de masse ?  Je penses bien que la réponse est non tant qu'on n'aura pas de percée technologique dans le domaine des batteries. 
Qui est le mieux placé pour faire cette percée ? Personne et tout le monde.
Les constructeurs automobiles ne sont probablement pas les mieux placés pour trouver les réponses. GM a bien des choses à se reprocher mais de ne pas avoir trouvé de technologie acceptable pour les batteries n'en est pas une. 

C'est un problème planétaire et non juste de GM. Toute la planète pourrait bénéficier d'une batterie à durée de vie pratiquement illimitée, se chargeant en quelques minutes. Et il est certain que plusieurs sont à la recherche de cette technologie, ralentissement économique ou non.

François.

1 commentaire:

Yan a dit...

La Chine et les batteries... au moins ils vont pouvoir mettre leur plomb dedans au lieu de le passer dans la peinture de jouets..