jeudi 8 janvier 2009

Les retombées radioactives du réchauffement climatique

Idiot comme titre hein ?

Le titre est complètement idiot et trompeur.

Le texte est très bref et ne précise rien mais il est fort possible que l'élément radioactif recherché ici est le Carbone-14. Tout le monde connais...

Voici:
Un glacier quelque part au Tibet n'a pas cette couche de neige 'radioactive' dûe aux essais nucléaires des années '60. Que peut-on en conclure: et bien qu'il fond...

C'est un petit peu facile comme conclusion.
D'évaluer qu'un glacier fond parce qu'il y manque une couche de neige en surface est biaisé.
Cette couche de neige a peut-être fondue en 1961 suite à une anomalie météorologique et cela ne nous dit absolument rien de l'état actuel du glacier.
Pour mesurer si un glacier fond, il faut comparer son épaisseur et son point de fonte. 
J'imagine qu'une mesure comparative du débit d'eau y sortant serait aussi une très bonne mesure.
Mais qu'une certaine strate de neige y soit absente ne dit rien de l'état actuel du glacier.

François.

2 commentaires:

Arauacn a dit...

Pas sur que ce soit le C14 car l'on cherche la trace des essais nucléaires. Donc à creuser.

Francois a dit...

T'as bien raison, j'ai regardé plus en détails ailleurs et voici ce qui était cherché comme isotopes:
«Les chercheurs étaient à la recherche d’éléments radioactifs comme le strontium 90, le cesium136, le tritium et même le chlore 36.»

Merci.