mardi 10 mars 2009

Encore de l'éco-terrorisme par Greenpeace


Greenpeace fait encore parler de lui en nous offrant une nouvelle action d'éco-terrorisme:
Greenpeace protestors block entries to main EU building

Je suis catégorique, même si les dommages sont mineurs ici, cette pratique se doit d'être associé au terrorisme. Il est inacceptable que quiconque fasse ainsi des dommages publics sans représailles et sans jugement.

Et le plus dangereux est justement ceci: sans jugement de votre part. Vous financez Greenpeace, vous financer un organisme faisant des actes terroristes. Pour plusieurs, Greenpeace est un modèle d'organisme. Comment rationalisez vous cette contradiction ?
Et que dire des prochaines générations qui auront grandit dans ce monde où l'éco-terrorisme est acceptable, ceux-ci voudront faire mieux que leur parents... Où sera alors la limite ?  Lorsqu'il y a des morts ? Lorsqu'il y a casse ?  Comment expliquerez-vous à vos jeunes ces limites.

Il faut être catégorique et refuser le terrorisme, quelle que soit la cause.  Sinon pour être consistant, il faut accepter toutes les causes. Que penserez vous d'un groupe de gens qui enferment ces même politiciens pour une cause telle la libération de prisonnier de guerre ?
Pas pareil hein ?

Non au terrorisme, tout simplement.
François.

PS: Hey Greenpeace ! Vous devriez changer de graphiste pour vos bannières car elles commencent drôlement à ressembler à des bannières communistes russes ou chinoises.
Quelqu'un pourrait commencer à se poser des questions....
...A moins que vous ne soyez prêt à faire un coming-out ?

22 commentaires:

Anonyme a dit...

J'aimerais voir ces imbeciles essayer de bloquer mon passage! "Laisse moi passer" "non" et vlan dans les dents :)

nico a dit...

Vous etes vraiment à coté de la plaque les gars !!!
Je ne crois pas que deployer une banderolle soit comparable à un acte terroriste...
Le "peace" de "greenpeace" n'est pas là pour rien... Ce ne sont pas des "eco warriors" et il n'y a jamais aucune dégardation (meme pas de fauchage d'OGM). Ce ne sont que des actions pacifistes, qui ont pour but d'interpeller les médias et donc la population car la sauvegarde de la planete est un enjeu majeur du 21e siecle... Alors au lieu de raconter n'importe quoi, bougez vous le cul en vous rendant utile.

Alain DUMONT a dit...

Merci Nico, toi au moins tu as tout compris.J'étais à Bruxelles je suis militant Greenpeace et je ne me considère pas comme un terroriste. Nos actions sont non violentes et comme tu le dis, nous sommes là pour interpeller les gens et parfois, je me demande si ce que nous faisons sert à quelque chose quandje vois la réaction de celui qui ,bien sur, reste dans l'anonymat. Mais j'ai envie de me battre(pacifiquement!!!) pour que mes enfants puissent vivre dans un monde meilleur.

Francois a dit...

Vous avez totalement raison Nico, déployer une banderole n'est pas du tout du terrorisme, mais quand vous le faites ailleurs que chez vous, ca reste un méfait public.

Que vous le pensiez ou non, enfermer des gens dans un immeuble, et ce, même si c'est des politiciens (...) est un méfait grave qui est une forme d'éco-terrorisme ( Je suis prêt à laisser tomber le mot «terrorisme» qui a une connotation beaucoup plus violente. )

Selon Wiki:Le terme éco-terrorisme est un néologisme qui désigne les menaces, intimidations ou actes de violence contre des biens ou des personnes physiques commis au nom de l'écologisme.

Mais ce n'est pas vraiment mon point ici. Mon point, vous le reflétez bien je penses. A pardonner à ces gens leurs actions ( il n'y a même pas de casse me dites-vous ) parce que la cause est bonne ( l'enjeu du 21e siècle me dites vous ), c'est sanctionner ses méfaits.
Pour voir ces actions comme pacifistes sur le plan humain, il vous faut faire complète abstraction de l'autre partie, les gens qui ont été enfermés pour votre cause.

Que penseriez-vous de mon coté pacifiste et de la justesse de mes actions si je vous enfermais dans une maison pour une cause que moi je considère un enjeu majeur. Tien, par exemple pour demander ma juste part de l'argent boni des stimulis gouvernementaux (...)

Non, Greenpeace n'a pas plus le droit que quiconque de détruire la propriété privé, de paralyser la production d'usine qu'elle n'aime pas, de peintures des cheminées et d'enfermer des gens.

Quelle que soit la cause, quelle que soit la fin, ces moyens sont inacceptables.
Greenpeace, et vous pouvez très bien faire connaître vos opinions et intérêts de la même facon que tous les autres le font dans la société.

Ce qui nous ramène à l'idée principale de mon commentaire initial que je vais répéter ici: à accepter, et même applaudir ces méfaits au lieu de les condamner, vous ouvrez la porte à de plus en plus de ces méfaits. De plus en plus de gens qui seront de plus en plus convaincus voudrons nous le montrer avec de plus en plus de «punch».
Ou est alors la limite ?
Quand un jeune fera exploser une centrale électrique en continuité avec cette ligne de pensé, aura-t-il traversé une limite ?

nico a dit...

Franchement arretez de faire votre mijorée...
Vous savez très bien que c'était une action purement symbolique et médiathique...
Vous parlez de cette action comme si des personnes avaient été séquestrées à l'interieur... L'action n'a meme pas durée 2 heures et même le nom de cette action ("ministres privés de sortie") était à prendre au second degré... J'y étais aussi et donc je sais ce que j'ai vu... Les premieres sorties ont été libérées par la police en moins de 5 mn et la violence croyez moi ne venait pas des militants de Greenpeace. Donc n'importe qui à l'interieur pouvait sortir quand il le voulait.

Bref, j'ai voulu en savoir un peu plus sur vous François et je me suis vite rendu compte que vous étiez pro nucleaire convaincu et donc forcément vous faites partie de ceux que Greenpeace dérange, tout comme Areva ou autre Monsanto... en clair, ceux qui depuis des années participent au saccage de la planéte pour leur profit personnel.

A bon entendeur...

Francois a dit...

Déjà les grosses accusations de méchant ?

Si vous réussissez à vous faire un opinion si large sur moi juste «parce que je dis que je désapprouve la pratique d'intimidation de GreenPeace et n'aime pas où celle-ci risque de nous mener», vous êtes très perspicace.

Sur tout ceci, je vous offre ce texte en toute honnêteté: http://duvertaurouge.blogspot.com/2009/03/le-mouvement-ecologique.html


PS: «Donc n'importe qui à l'interieur pouvait sortir quand il le voulait.». Ca c'est intéressant à savoir, ce n'est pas ce qui a été rapporté dans les médias.

nico a dit...

Bon on sera d'accord sur le fait qu'on a pas grand chose à se dire, en tout cas, sachez juste que je me suis fait une opinion de vous en lisant plusieurs de vos posts... Vous pouvez critiquer qui vous voulez à condition que ce soit juste et fondé...

Je tenais aussi à vous dire que je venais d'adhérer à greenpeace car je me rends compte qu'il est bien plus facile d'essayer de discréditter par le mensonge et des theories simplistes une association comme greenpeace (rappelons qu'elle est reconnue d'interet public... et oui je vais meme pouvoir deduire 66% de mes impots) que d'agir concretement.

Vous parlez exactement comme ces lobbies de l'industrie nucléaire en voulant faire passer Greenpeace pour une dangereuse et louche organisation terroriste alors qu'un de ses premiers principes est justement la non violence.

Et je vous repete ce que j'ai vu, la premiere sortie était "liberée" par la police en moins de 5 mn et la seconde environ 30 mn plus tard.
Vous pensez bien que c'était tout à fait symboliques face à des policiers nombreux et qui n'avaient pas peur d'y aller à coup de genoux dans le dos... et oui, ça aussi je l'ai vu même si certains journaux ont dit qu'"une vingtaine de militants avaient été emmenés au poste sans violence" (rappelons qu'ils se sont retrouvés à 300 en garde vue)...

Si vous croyez tout ce qui se dit dans les journaux sans chercher à comprendre plus loin je trouve ça bien triste, je vous rappel qu'en 86 ce sont ces memes journaux qui nous rassurés sur le fait que le nuage radioactif de tchernobyl s'était arreté à la frontiere.

A bon entendeur (une fois de plus)

De mon coté je vais essayer de trouver des blogs un peu plus interessants, mais si ce fut instructif...

geoffroy a dit...

Non mais franchement qu'est ce qu'il ne faut pas lire comme connerie sur certains forum .
Acte terrorisme , non mais sincèrement .

Ana a dit...

Nico à raison. Je c pas si vous vous render bien compte que si le 'vert' disparais les gens comme vous n'orai meme pas assè d'oxygène pour formuler des bêtises pareil! Greenpeace ecielle de le fair comprendre, mais les gens n'entendent pas. Et quel monde on laisse à nos enfants si tout est détruit? Les gens comme vous ne voi que l'intérêt immédiat et non pas à long terme, sa s'appel de l'égoïsme mr. Et encor une question, ques que la vie sans la terre? Les gens sont sourd, meme pour leur propre ''mère''... C'est affligent.

Francois a dit...

Chère Ana, personne ne parle de détruire la planète ici.

En fait, parce que je n'adhère pas à votre idéologie, vous assumez immédiatement que je suis le pire des démons, désirant détruire la terre.
Et si je vous disais que ce combat contre votre religion, je le fait pour mes enfants...

Qu'est-ce que la vie sans la terre me dites-vous ?
Je vous dirais: qu'est-ce que la terre sans l'humain.
En d'autre mots, à quoi bon l'existence de la terre pour les humains sans humain ?

Mais comme ce genre de discussion ne mène nul part, il faudrait être plus spécifique. Par exemple, me spécifier pour commencer quels points vous font conclure que je suis en faveur de la destruction pur et simple de la terre.

Anonyme a dit...

Alors très bien monsieur François, quel point fait que vous ne l'êtes pas?
Bravo aux quelques personnes qui ont tenté de mettre un peu de plomb dans votre cervelle! Moi je ne m'y efforcerai pas trop. De quoi avez vous peur François? Que Greenpeace vous enferme à votre tour dans un bureau trop petit pour je ne sais quelle raison?! Enfin rassurez vous, il est bien loin le moment où vous courerez un tel risque: ayez plutôt peur de la disparition de Venise, cette maginfique cité romantique, ou bien que vos enfants deviennent des réfugiés climatiques : c'est un phénomène qui arrivera bien plus tôt que vous n'osez le croire! Ayez peur de la disparition des abeilles, du cabillaud que vous mangez le vendredi, de devoir porter un masque à gaz parce que l'on détruit la belle forêt amazonnienne, ayez peur du rationnement, oh je vais m'arretez là c'est bien assez je crois. Vous n'écouterez surement pas mon conseil et me prendez peut etre pour une terroriste : j'emploie tout simplement un vocabulaire cretien car il me semble que c'est peut etre celui qui vous convient. Dormez sur vos deux oreilles: quand le dernier arbre aura été coupé quand le dernier poisson aura été peché quand la dernière riviere aura été empoisonnée, seulement la vous verrez que l'argent ne se mange pas.
A bon entendeur,
BOUH: un mechant ativiste de Greenpeace!
PS: pour info au risque de les discréditer avec mon message: je ne fais pas partie de cette association: c juste la betise que je chasse...

Francois a dit...

«Alors très bien monsieur François, quel point fait que vous ne l'êtes pas?»Le fait de ne pas croire qu'une catastrophe annoncée soit réelle ne fait aucunement que je souhaite que celle-ci survienne.

De quoi avez vous peur François? Que Greenpeace vous enferme à votre tour dans un bureau trop petit pour je ne sais quelle raison?!Héhé, non, Greenpeace ne me fait pas peur.
On peut désapprouver un geste pour une autre raison que la peur.
Mais justement, parlant de peur, il y a de quoi être vraiment terrifié si vous croyez vraiment que tout ce que vous décrivez est un gage du futur.

Bon, je me répète mais..
Criez des noms si cela vous fait plaisir, accusez-moi d'être aveugle à vos peurs.
Mais ayez au moins la décence intellectuelle d'argumenter, de discuter.
Je n'ai aucun problème avec ceux qui ne pensent pas comme moi.
Ceux qui me répugnent sont ceux qui crient de loin: «imbécile» puis partent à courir...

Donc, par où voulez vous commencer ?
Venise ?
Les réfugiés climatiques ?
Ce qu'est un cabillaud ?
La foret amazonnienne ( et les masques à gaz...)
Les forets ? La sur-pêche?
L'économie et l'écologie ?

Votre choix.

jean a dit...

"Le terrorisme est l'emploi de la violence (attentats, assassinats, enlèvements, ...) à des fins politiques, de telle sorte que leur retentissement psychologique – terreur et peur – dépasse largement le cercle des victimes directes pour frapper l'opinion publique concernée" Wikipédia, définition du terrorisme ...


Faudrait penser à reviser votre discours réactionnaire rempli de mensonges, en jouant sur les nuances, on peut vraiment dire n'importe quoi. Vous etes un manipulateur utilisant des procédés malhonnêtes !

Francois a dit...

Faudrait penser à reviser votre discours réactionnaire rempli de mensonges, en jouant sur les nuances, on peut vraiment dire n'importe quoi. Vous etes un manipulateur utilisant des procédés malhonnêtes !

De bien grandes accusations pour un mot que vous n'aimez pas.
Vous pouvez très bien ne pas être en accord avec mon opinion que ces gestes de Greenpeace s'apparentent plus au terrorisme qu'à un débat d'idée sain et honnête.

Mais énoncer votre opinion sur votre désaccord serait plus constructif que simplement crier au mensonge et la malhonnêteté.

Pourquoi ne pas réessayer de façon plus constructive ?
A vous la parole...

Anonyme a dit...

J'aurais honte à votre place François de diffuser ces messages irresponsables, sincèrement. Heureusement que des consciences bienveillantes mettent en exergue l'inconsistance et la gravité de vos propos.

Quand des chasseurs de baleines décime la majeure partie des espèces de baleines de nos océans, vous restez là avec votre débat d'idées bien séant avec la peur de revendiquer chez autrui ou sur un territoire qui ne vous appartient pas puisque selon vous cela tombe dans le domaine du "méfait public". Vous pensez saisir l'ONU pour cette cause peut-être ? Et par conséquent attendre qu'il soit trop tard pour que l'ONU oblige le Japon à légiférer et interdire cette pêche. Ca sera plus facile quand ils auront vidé la mer de toutes ces baleines me direz-vous.
Au nom de traditions, certains se permettent des actes pour lesquels aucune communauté n'a de droit.

A cette façon de ne rien faire, à cette façon de cautionner l'inconcevable (tant qu'on ne touche pas à l'humain ou à sa propriété tout va bien François), je tiens à signaler que des gens comme vous reste les principaux complices de ces actes, des passifs et non moins dangereux accusateurs....les mêmes qui au travers de l'histoire comme récemment dans les années 1940 ont renoncé à l'action en dénonçant des actes soit disant terroriste...
Sans insulte aucune et pourtant ce n'est pas l'envie qui me fait défaut, je signifie ici que j'ai choisit mon camp et que si j'en avais financièrement les moyens j'aurais déjà mis en oeuvre une structure utilisant des moyens bien plus radicaux que les sages revendications de Greenpeace (déploiements de banderoles, ce que vous taxez d'écoterrorisme...mais quelle blague!), qui certes ont le mérite de mettre en lumière des atrocités continues et répétées, mais qui n'éradique pas pour autant ces actes anti-Terre.
Action bienveillante mais incomplète.

Par amour démesuré de la nature et de ma progéniture, j'affirme qu'aucun homme n'a de droit d'éteindre à petit feu la planète et son écosystème.
Les hommes par leur intelligence sont capables de grandes choses mais sont également capables du pire. Les hommes toujours, les hommes qui, à la différence de l'écosystème, se renouvèleront sans cesse sauf cataclysme majeur...

Quand je vois chaque jour autant d'inconscients et d'irresponsables, je me sens esseulé dans ce monde qui ne tourne plus rond même si une conscu
ience verte tant politique qu'économique émerge et se diffuse petit à petit.

Je me dis également, et c'est, je crois, ce qui me fait le plus de peine et qui me révolte autant, que la lutte pacifique a vécu. Que les lobbies, l'inaction des politiques, le capitalisme de tout temps, sa non-régulation, ses notions de propriété privées, de richesse matérielle et de sacrifices humains et animal au nom du toujours plus, que ces masses d'aveuglés et cela à l'échelle du globe en sont venu et en viendront toujours à bout.

Fier de me définir comme Ecoterroriste avec un grand E pour qui certaines vies humaine ne revetent pas autant d'importance que la survie de la planète.

Je laisse aux incultes le soin de se cultiver et surtout d'apprendre en quoi nous vivons aujourd'hui une période charnière et qu'il y a réellement un enjeu majeur puisque l'homme est allé bien trop loin.

Et François, de grâce, arretez ce numéro de sage, de mouton respectueux de son voisin et vos vos reproches caricaturaux comme de pseudos extremistes verts allant mener une action dans une centrale nucléaire.
Vous en devenez intellectuellement méprisant. Si pour vous le temps de la prise de conscience n'a pas sonné, ayez au mois la descence de vous cultiver plutot que d'opter pour la remise en cause de constats scientifiques, chiffrées, démontrés et vulgarisés.

En espérant que mes arrières petits enfants connaissent des espèces aujourd'hui menacés. Prêt à mourrir avec force et conviction pour notre Terre.

TOM 95

Francois a dit...

OK, je ne sais trop par ou commencer dans tout ceci...
Je respecte l'effort (qui me semble bien sincère) de me dire avec politesse comment nos valeurs sont différentes...

Je ne suis pas certain que cela nous mène à quoi que ce soit que je reprennes chacun de vos points pour les commenter un à un. (Mais si vous désirez faire cette exercice, je n'ai aucun problème à m'y soumettre. :) )

Il est évident que c'est un ensemble de divergence de valeurs qui est à la base de nos différents...
Je n'ai aucunement l'intention de tomber dans le piège inutile de se crier des bêtises.

Mais je suis bien prêt à argumenter mes opinions ( et même à les changer ou nuancer si cela est le cas ).
Voici ce que je vous offre:
- Ou bien continuer à suivre mes billets et commenter ceux-ci un par un sur la base de son sujet.
- Ou bien je prends chacun des points que vous argumentez ici et les traites séparément dans des billets consécutifs. Ceci demande beaucoup de temps mais je suis prêt à faire l'exercice.

Donc, oui, je suis prêt à mettre du temps à débattre vos opinions mais avant que je fasse cet effort, il faut me dire que ceci vous intéresse et que votre commentaire n'était pas juste un commentaire «en passant» auquel on n'attend pas de réponse ( vous savez surement ce que je veux dire ici... )...

Votre choix...

Anonyme a dit...

Désolé d'avoir poster un billet bien trop enflammé mais néanmoins sincère. Pardonnez mes fautes d'orthographe. Pardonnez mes excés de spontanéité. Pardonnez des arguments qui pourraient un jour ou l'autre vous faire enclencher machine arrière à partir d'un exemple (l'extinction des baleines) qui peut vous faire sourire parce qu'il peut apparaître comme un stéréotype...

Cela m'a pris trop de temps et d'énergie.
Donc faites, reprenez point par point mon post pour le retourner, je ne m'épuiserai pas à tenter de vous convaincre.

Je ne cherche plus à débattre,comme je vous le disais dans mon précédent post, le temps de la discussion et donc de l'intelligence est passé, malheureusement... Place à l'action.

Par ailleurs, je le répète, avec le recul, j'ai rédigé ce post bien trop à chaud. Je tiens également à préciser que je ne cherche aucunement à convertir à l'écoterrorisme ni à "extremiser" de doux militants. J'ai simplement tenté d'exprimer ma révolte face à tant de négation, d'inconscience et d'indifférence.

TOM 95

Anonyme a dit...

Trés chers amis et cerveaux mollassons,

Commençons donc par égorger les spéculateurs de misère humaine, les banquiers, les sénateurs et faisons aussi exploser tous les supermarchés (la nuit) les labos pharmaceutiques (le jour c mieux) et rétablissons la guillottine pour raccomoder les pdg des multinationales et le président des cons qui à fait sa campagne sur le pouvoir d'achat!
Pas con lui au moins il c'est doublé le salaire l'enculé!
(il était pas assez riche, mais en plus c'est une affaire car il ne paye pas d'impôts).

La fureur d'un peuple rendu esclave du Pib et parasite pour les autres espèces vivantes, même contre son gré et à son insu. Savez vous ce que fait votre chère banque avec vos sous?
Et bien elle achète des armes , spécule sur la nourriture, l'eau, les OGM que vous donnez à votre chien et chat et bien sur elle
fait mourrir des peuples de faim. Tout ce qui est plus rentable est souvent le moins soutenable pour la planète et la nature dont nous faisons partie.

MAIS QUEL TERRORISME???
SAIGNER LES PORCS C'EST UN DEVOIR ET UNE OBBLIGATION POUR MAINTENIR NOTRE DIGNITE, LES VALEURS QUI NOUS FONT VIVRE, ET GARDER UN POSSIBLE FUTUR POUR LES GENERATIONS A VENIR!
IL FAUT TOUT CASSER!!!

Au moins dans les années 70 les jeunes étaient moins "lobotomisés" par la société.

Bon les gars la première chose qu'il faut jeter à la décharge c'est la télé surtout si vous regardez les chaines autres que ARTE et La 5 qui elles diffusent des informations et analyses d'actualité encore correctes.

REVOLUCCION COMPADRES!!!

Anonyme a dit...

Nous voulons mettre fin à cette économie de casino et re-réglementer les marchés financiers. Nous prônons une politique économique axée sur les besoins sociaux et écologiques de la population et non sur le seul profit. Voilà pourquoi nous devons tous et toutes descendre dans la rue !

Anonyme a dit...

ET SURTOUT ARRETEZ D'ALLER AU SUPERMARCHE BANDE DE POUFS!!!

Anonyme a dit...

Et surtout...

PENDEZ FRANCOIS !
AUX ARMES !

Anonyme a dit...

entrer dans une centrale nucléaire sans autorisation est illégale , greenpeace entre illégalement dans une centrale nucléaire , ils se trouvent donc au dessus des lois ? je suis d'accord pour l'écologie mais pas pour un groupe extrémiste ils sont tout aussi dangereux que des terroriste et le FN.