jeudi 6 août 2009

Prier pour stopper le réchauffement climatique...

On aura tout vu:
Prier pour stopper la fonte des glaciers
Les habitants de Fiesch, dans le Haut-Valais, veulent prier contre le réchauffement climatique et la fonte du glacier d'Aletsch.
En 1678, explique jeudi l'office du tourisme du Valais les habitants de Fiesch et de la vallée de Fiesch avaient fait serment de vivre de manière vertueuse et de prier contre la croissance du glacier d'Aletsch: il s'agissait de lutter contre celle-ci et d'éviter que le village soit inondé par le débordement du lac de Marjelen. Pour renforcer l'effet de ces prières, une procession annuelle a été introduite en 1862.

Depuis que le glacier a atteint sa taille maximale au milieu du XIXe siècle, «les temps ont changé: beaucoup de glace a fondu», relève le communiqué de Valais Tourisme. Pour que le glacier croisse à nouveau, il faut donc modifier ce «serment catastrophique» à l'heure du changement climatique...

Ha le mysticisme...
Mais voila, ces gens ont trop priés et voila que le glacier fond maintenant...

Et pour Herbert Volken, préfet du district de Conches, «si le glacier fond, c'est que nous avons trop prié»
Dire qu'on pensait que le réchauffement climatique était à cause du CO2 !!!
Faites vos prière moins fort les gars sinon je vous dénonce à Al Gore....

Pour renforcer l'effet de ces prières, une procession annuelle a été introduite en 1862.
Voila sans doute la cause du problème.
Si vous regarder la progression du glacier dans le passé voici ce que Wiki nous dit:

Évolution de l’Oberaletsch en mètres.

*En vert, les différences de longueur annuelles cumulées. En rouge, les variations de longueur annuelles.

La procession annuelle a été introduite en 1862 ? Regardez ce qu'il arrive au glacier à partir de 1862 !
Celui-ci se met à fondre comme du beurre au soleil ( ou encore, comme une banquise en arctique pour être plus d'actualité ).
Sans doute que la combinaison prière/procession était trop pour ce glacier.

Fait intéressant à remarquer, en 1862, le réchauffement climatique n'était certainement pas causé par le CO2. L'automobile n'était pas encore vraiment inventée...
J'imagine que l'on peut croire que la baisse du glacier après 1960 est cette fois la cause de l'humain ? Mais alors, comment justifier la fonte d'avant cette année ? Et comment différencier les deux causes ?

Ces gens ont bien raison de se tourner vers le mystique, c'est beaucoup plus simple.
Et sa fonctionne en plus. ( Peut-être un peu trop même... )

François.

3 commentaires:

AntiPollution a dit...

Vous oubliez que même si on avait pas d'autos en 1862, on utilisait le charbon très polluant pour se chauffer et pour les locomotives.

Cyrus a dit...

C'etait tout le CO2 expire par les prieurs :)

Francois a dit...

Oui pour le charbon... mais en bien petite quantité par rapport à maintenant.

Et malgré tout ce charbon, le CO2 a réussi à faire fondre le glacier sans réchauffer l'atmosphère. Car à la fin du 19 siècle, il a fait très froid... mais le glacier a commencé à fondre.
( Voir l'hémisphère Nord des températures du Hadley: http://www.cru.uea.ac.uk/cru/data/temperature/nhshgl.gif )

En fait, les glaciers sont sujets à beaucoup d'autres paramètres que la simple température. Par exemple, les variations de précipitations ne peuvent surement pas être ignorées.